Notre ancêtre

Jacques Maillet, fils unique d’Antoine Maillet et de Françoise Choppart, est né à Paris vers la fin du 17e siècle,  en 1695. À cette époque trouble la France et l’Angleterre sont en guerre et la conquête de la Nouvelle-France ainsi que la nouvelle colonie de Port-Royal sont en péril : en 1704 et 1707 des tentatives anglaises échouent grâce à la garnison de Port-Royal et au gouverneur français de l’époque, Auger de Subercase. Sur l’insistance de ce dernier le Roi de France, en octobre 1708, fait parvenir des renforts d’une centaine de jeunes soldats : dans lequel régiment, Jacques (alors âgé de 13 ans seulement) immigre en Acadie.

Après son service militaire et avec la capitulation de Port-Royal en 1710, Jacques décide de devenir certainement colon acadien et c’est dans l’habitation de son beau-père, Antoine Hébert, qu’on le retrouve marié (le 25 novembre 1720) avec Madeleine Hébert. Les registres et actes de notaire de l’époque indiquent que de leur union naquirent 13 enfants dont 5 filles et 8 fils entre les années 1720 et 1742 respectivement. Comme on le sait maintenant cette période de la pré-déportation fut très néfaste pour la grande famille de Jacques et Madeleine : car si les premiers enfants (Jean-Jacques, Antoine-Salomon, Grégoire et Charles) ont été déportés et leurs familles dispersées, le sort des autres fut encore plus funeste. Les archives nous révèlent que ses autres fils (Louis-Cyrille, Joseph, Jean-Baptiste et Etienne) ainsi que les filles (Marie-Madeleine, Marie-Élisabeth, Euphrosie, Ange et Louise) ont subi les souffrances de l’exil et sont morts soit en Martinique ou encore à Saint-Domingue.

Le sort de Jacques et Madeleine ne fut pas plus heureux, d’abord déportés en Nouvelle-Angleterre, ils y demeurent comme exilés tout près de 10 ans avant de poursuivre leur mésaventure vers la Martinique (1764-1765). Emportés tous les deux, par soit la maladie et les mauvais traitements, leurs corps reposent en paix (en toute vraisemblance) à Campflore en Martinique comme ceux de leurs fils Louis-Cyrille, Joseph et Etienne.

Tous les descendants des Maillet des provinces maritimes sont issus des 4 premiers fils de Jacques et Madeleine soit : Jean-Jacques, Antoine-Salomon, Grégoire et Charles.  Dont les événements et histoires font toujours parties de nos récits de famille peu importe la région de l’Acadie ou les Maillets habitent.

 

Résumé de M. Julien Belley

ijbelley@hotmail.com

Sainte-Anne de Kent

Advertisements